SWISSRADIOLOGY.COM

SWISSRADIOLOGY.COM

PORTAIL SUISSE DE RADIOLOGIE

 IRM ouverte
Résonance magnétique

 Scanner
Scanner

 Radiographie
Radiologie conventionnelle

 Mammographie
Mammographie

 Densitométrie
Densitométrie

 Echographie
Echographie / Radiologie interventionnelle

 Indication des examensi
Indications des examens
radiologiques

 Caducee@
Adresses e-mail
des médecins de Suisse Romande 

 
Sondage d'opinion des médecins

 Astuces
Les astuces

 Liens
Liens Internet

Abréviations

Histoire de la radiologie

Serment d'Hippocrate

Plan d'accès à l'Institut

Prépararation aux examens

Plan du site

Home

English website

DENSITOMÉTRIE OSSEUSE

english English

Densitomètre Discovery QDR à double énergie photonique (DXA)

Depuis avril 2004, nous disposons d'un nouveau densitomètre de la dernière génération. Cet appareil permet la mesure sur la colonne lombaire, le col fémoral et l'avant-bras, ainsi que la détermination de la composition corporelle (graisses). Il est également possible de réaliser une image de profil du rachis pour la recherche de fractures (voir ci-dessous). Parmi toutes les méthodes existantes, c'est la densitométrie double-photonique qui s'est imposée comme étant de loin la plus précise pour la détermination de la masse osseuse.

 

 

A partir de l'âge adulte, les os du corps se décalcifient progressivement au cours de la vie, la quantité de calcium nouvellement emmagasinée dans le squelette étant inférieure à celle perdue tous les jours. Chez la femme, cette perte est plus rapide après la ménopause, surtout lorsque celle-ci survient précocement. D'autres facteurs interviennent, comme le manque d'activité physique, le faible poids corporel, une alimentation pauvre en produits laitiers, certains médicaments (cortisone au long cours), l'hérédité, etc. La décalcification excessive aboutit à l'ostéoporose, avec à la clé le risque de factures invalidantes à répétition (poignets, vertèbres, col du fémur).

Détermination du risque: pour savoir si vous êtes à risque d'avoir une ostéoporose, nous vous proposons deux tests différents:

- Le test rapide de la Fondation Mondiale contre l'ostéoporose

- Le test FRAX

- L'OST (osteoporosis self-assessment tool) est un test simple basé sur le poids corporel et l'âge, valable pour les femmes ménopausées:

   Poids (Kg)
Age (ans)
50-54
55-59
60-64
65-69
70-74
75-79
80-84
85-89
90-94
95-99
 > 99

40-44

O
S
T
E
O
P
O
R
O
S
E ?

45-49






F






50-54





R


A





55-59






I


I




60-64







S


B



65-69



M





Q


L


70-74




O





U


E

75-79

E




Y





E


80-84


L




E






85-89



E




N





90-94




V








95-99





E







Interprétation: si votre profil poids/âge se situe dans la zone rouge ou la zone jaune, ou que vous avez souffert d'une fracture après un traumatisme mineur, il est recommandé de pratiquer une densitométrie osseuse pour rechercher une ostéoporose.

B&D. Uebelhart
Tribune Médicale 37, 09.2004

Geusens P, Hochberg MC, van der Voort DJ et al.
Performance of risk indices for identifying low bone density in postmenopausal women.
Mayo Clin Proc. 2002 Jul;77(7):629-37

 

Lorsque le médecin soupçonne une décalcification excessive (ostéoporose), il peut être amené à prescrire une densitométrie osseuse (ostéodensitométrie, minéralométrie), qui sert à mesurer la masse de calcium encore contenue dans l'os. Le patient est allongé sur un lit d'examen durant environ dix minutes. La densitométrie osseuse est inoffensive et indolore, la seule contre-indication étant la grossesse. L'appareil émet par un tube électronique un fin pinceau de rayons X, très faible, composé de deux longueurs d'ondes différentes; c'est le calcul de la différence entre l'absorption en un point par l'os d'une part et l'os plus les parties molles d'autre part, qui donne la densité osseuse en ce point. Habituellement, les mesures se font sur le col du fémur et sur les vertèbres lombaires de face, parfois sur l'avant-bras.

 

On obtient une mesure de densité en g/cm2, qui est comparée à la moyenne des valeurs mesurées au même âge dans la population générale; le Z-score est la déviation (positive ou négative) par rapport à cette moyenne, exprimée en déviations standards; le T-score est la déviation du patient par rapport à la moyenne des valeurs de densité osseuse mesurées dans une population de jeunes individus de même sexe, exprimée en déviations standards. Le seuil de l'ostéoporose se situe à 2,5 déviations standard en-dessous de la densité osseuse moyenne mesurée chez l'adulte jeune, selon la définition de l'OMS. C'est au-delà de ce seuil que le risque de fracture devient particulièrement significatif.

densito
Le densitomètre permet d'obtenir un cliché de profil du rachis pour évaluer les déformations vertébrales, ce qui augmente la sensibilité de diagnostic d'une ostéoporose et détecte les vertèbres lombaires éventuellement tassées qui ne doivent pas être prises en compte dans les mesures de densité.
 hip densito

 

En fonction du résultat, le médecin prescrira un régime alimentaire ou même un traitement médicamenteux visant à augmenter ou au moins stabiliser la masse osseuse. L'augmentation de l'activité physique et une alimentation appropriée (produits laitiers) sont de toute manière les premières mesures à prendre. Une densitométrie de contrôle pourra s'avérer utile au bout de 1 à 2 ans pour vérifier l'efficacité du traitement. Pour que les mesures soient comparables, il est nécessaire que le contrôle se fasse sur le même appareil, chaque installation étant calibrée différemment (ligne de base à un niveau différent sur chaque appareil).

 ALIMENTS RICHES EN CALCIUM:
  • Laitages
Désignation
Teneur en mg de calcium pour 100 g (100 ml)

Gruyère, Emmental (fromages à pâte dure)

1150

Tilsit, Edam

800

Fromage fondu, fromages à pâte molle / Mozzarella

550 / 400

Lait entier / Lait condensé sucré

120 / 230

Chocolat au lait

220

Yogourt écrémé / Babeurre

140 / 109

Fromage blanc

90

  • Fruits et légumes

Sésame

780

Noisettes, amandes

250

Levure de bière

210

Figues séchées

140

Tofu de soja / Graines de soja

130 / 226

Choux blanc / vert

180 / 210

Epinards, haricots blancs / Endives, broccoli

120 / 100

(Pain complet / Oranges)

(50-90 / 42)

  • Viandes et poissons

Sardines en boîte

400

Saumon en boîte

200

(autres viandes et poissons)

(10-40)

  • Eaux minérales (mg/100ml)

Adelbodner / Eptinger / Denner

57 / 56 / 55

Contrex / Valser

49 / 44

Aproz / Aquella / Salvega

37 / 31 / 31

Lostorfer / Cristella / Coop Prix Garantie / Passugger / San Pellegrino

28 / 27 / 25 / 21 / 21

Rhäzünser / Badoit / Perrier / M-Budget

20 / 19 / 15 / 15

Cristalp / Henniez / Vichy

11 / 11 / 10

Vittel / Evian / Arkina / Volvic

9 / 8 / 4 / 1

Les besoins de l'organisme sont de 1000 mg/jour chez l'adulte, jusqu'à 1500 mg/jour chez les adolescents et les femmes enceintes ou allaitant, la femme après la ménopause, les personnes âgées.

Calcium et calculs rénaux: une restriction des apports alimentaires en calcium peut aggraver le risque de calculs en augmentant l'absorption et l'excrétion d'oxalate, qui est un composant important des calculs urinaires (Medical Letter, vol.42 april 3 2000, p. 29-30 / Clin Sci (Colch) 1997 Sep 93:257-63 / J Urol 1998 Mar 159:654-7). Il est donc en général déconseillé aux patients sujets aux calculs urinaires de suivre un régime pauvre en calcium. De même, la prise de suppléments calciques n'augmente habituellement pas le risque de calculs rénaux chez les personnes normales.

top